Le contrat d'assurance-vie est assujetti à une fiscalité très avantageuse. En effet, seules les plus-values sont taxées : lors de votre rachat - partiel ou total -, la part du capital n'est soumis à aucune imposition.

Également, l'assurance-vie a été pensée comme un placement à moyen/long terme. C'est pour cela que vous disposez d'un avantage fiscal si vous retirez votre argent une fois passée le cap des 8 ans :

  • Avant 8 ans d'ancienneté du contrat, les plus-values de votre rachat sont imposées à hauteur de 30% (17,2% de prélèvements sociaux et 12,8% d'impôt sur le revenu).

  • Après 8 ans d'ancienneté du contrat, le taux dépend du montant du rachat :

    • jusqu'à 150.000€, le taux global baisse à 24,7% (17,2% de prélèvements sociaux et 7,5% d'impôt sur le revenu).

    • au delà de 150.000€, le taux global reste à 30%.

    • abattement de 4 600€ pour les célibataires et 9 200€ pour les mariés sur la part en intérêts.

Avez-vous trouvé votre réponse?